Porter c’est …

Porter, c’est… Magique!

ndb07

Pendant ma grossesse, grâce à ma sage femme chérie, j’ai découvert le portage et ses bénéfices. Je savais déjà que je porterais, je ne savais pas trop quand comment mais c’était évident pour moi que le portage serait adapté à ma vie et à mes envies.

Puis, Charlie est arrivée… et là c’était plus qu’une évidence, c’est devenu vital pour elle et moi. Un bébé RGO, une BABI en devenir, des coliques, un bébé APLV et une maman souvent souvent seule, bref tous les ingrédients pour faire du portage une bouée de sauvetage…

Porter permet de rassurer le bébé, c’est un prolongement logique de la grossesse pour moi. Il entend ainsi le cœur de la personne qui le porte, sent l’odeur, et peut, à mon sens dormir apaisé. Le portage, c’est aussi le meilleur des remèdes contre les coliques, le reflux ou encore les poussées dentaires. En cas de fièvre, un peau à peau en écharpe permet de réguler la température corporelle bref que des avantages. je ne vois pas d’inconvénient à cela, certains vous diront qu’on habitue bébé aux bras mais je dirais plutôt qu’on l’habitue à être soutenu, accompagné dans sa découverte du monde…

Autre point: on peut allaiter en écharpe. C’est pratique, c’est facile et c’est discret alors pourquoi s’en priver..!

J’ai donc porté jour et nuit pendant près de 3 mois. A cette époque, je portais en écharpe extensible. J’avais à la maison la PESN de Je porte mon bébé (Iris et fuchsia) ainsi qu’une basic rose fluo et une originale.

nouvelle_image__685744

Je me suis servie de la PESN non stop pendant près de 5 mois, c’était notre doudou. J’ai aussi porté en originale mais je me sentais moins à l’aise, c’était moins rapide à mettre et très vite on a eu chaud aussi.

La passion portage était née! ❤

L’été arrivant et bébé grandissant, je suis passée au porte bébé préformé avec un Manduca étoilé et un Physiocarrier dont je vous ai déjà parlé ici.

zoc3a9

Pendant des mois, cela m’a suffit… puis mon sling m’a manqué alors je me suis lancée dans la recherche d’un sling tissé… et là c’était le début de la fin!

Nous avons testé plusieurs sling tissés sans trouver notre bonheur niveau soutenance avec un bébé de 10 mois… puis j’ai réessayé le Mei tai sans grand succès.

Pourtant, le côté doudou de l’écharpe, qui ne se retrouve pas en porte bébé, me manquait terriblement notamment pour les périodes de poussée dentaire.

Et là, j’ai découvert les écharpes tissées…! Ce qui me faisait peur, c’était les noeuds alors je dis un grand merci à Youtube et surtout à WrapYouInLove qui m’a permis de dépasser ma peur…

J’ai, au départ, testé les nœuds en ventral tout simple comme l’enveloppé croisé… Puis, ensuite, je me suis lancée dans le dos. Les premiers tests ont été compliqués car Charlie préfère être porté devant mais maintenant elle accepte et s’endort même en écharpe au dos!

Aujourd’hui, j’ai donc des sling tissé pour porter rapidement, des écharpes courtes ou longues pour porter en ballade ou à la maison en cas de gros câlin mais aussi un onbu pour porter au dos rapidement…

Bref je suis conquise…

Et je vous prépare un article sur mes nœuds préférés et mes chouchous ❤

portage

Il y a autre chose à découvrir aussi dans le portage… c’est le monde du portage qu’ils soit virtuel ou réel. Le plus souvent, c’est du virtuel pour ma part mais cela n’empêche pas de supers rencontres, de belles discussions… des échanges aussi. Parce que oui, les belles écharpes c’est aussi des éditions limitées, des voyages pour découvrir une marque ou une écharpe inaccessible… C’est un monde à part, qui permet aussi de s’évader un peu du quotidien et de rêver avec nos bébés…

***

Je vous laisse avec ce poème…

« Je t’ai porté. Toujours.

Avant ta conception, je portais une partie de toi dans mon âme. Quand j’ai rencontré ton père, j’ai regardé dans ses yeux et j’ai vu l’autre partie, et je t’ai connu, et j’ai prié pour ton existence.

Avant ta naissance, je t’ai porté dans mon ventre. Quand tu bougeais beaucoup, je chantais et te cajolais pour t’apaiser et je te disais à quel point je t’aimais.

Quand tu es né, je t’ai porté dans mes bras. Je t’ai embrassé et serré fort. Je t’ai porté à mon sein pour que tu saches qu’il y a de la lumière, de la chaleur et de la douceur dans le monde.

Plus tard, je t’ai enveloppé dans une étoffe et je t’ai porté près de mon cœur. Je t’ai gardé tout proche pour que tu puisses entendre que mon cœur bat comme le tien ; pour que tu saches qu’on est pareil, toi et moi, et que tu n’auras jamais à pleurer seul.

Encore plus tard, je t’ai porté sur mon dos, que tu puisses voir le monde en confiance et avec joie et que tu saches que tu en faisais partie, pour que nous puissions partager les beautés du monde, comme tout ce qui l’habite.

Maintenant, encore plus tard, je te porte quand tu es fatigué ou que tu as peur, pour que tu saches que peu importe ta fatigue et ce que le monde te réserve, tu peux toujours compter sur quelqu’un pour du soutien et du réconfort.

Quand tu seras grand mon amour, et que tes aventures t’emmèneront plus loin que mes bras, sache que même dans ma dernière heure, je te porterai. Je te porterai dans mon cœur, car tu es toujours avec moi.

Je te porterai. Toujours. »

Texte de Christine Maguire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s